ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

Lors du 71ème congrès à Bruxelles de nombreux thèmes ont été abordés. Nous essayons progressivement de les traiter les uns après les autres.

Après avoir proposé notre vision sur le développement des nouvelles missions, une possibilité d’évolution du métier d’expert-comptable en business coach, nous traitons maintenant de la robotisation de la tenue comptable.

Entre résistance des dirigeants à traiter le sujet de façon volontariste, résistance des collaborateurs et celles des clients, les cabinets sont dans une posture ambiguë avec un volontarisme fort affiché, une mise en oeuvre pas aussi rapide que l’on pourrait l’imaginer et une évolution des organisations en décalage avec la nécessaire transformation des cabinets.

Alors quels sont les freins actuels et comment les faire évoluer, pourquoi faut-il y aller de façon forte et rapide ?

LES FREINS TECHNOLOGIQUES

Pour certains, la robotisation n’est pas encore mûre et la technologie n’est pas assez aboutie. La productivité ne serait pas à la hauteur et les techniques de saisie et d’intégration bancaire seraient plus performantes pour l’instant pour améliorer les gains de temps en saisie. Qui plus est, la robotisation devrait avoir une action à la baisse sur le prix de vente, donc ne pas y aller tout de suite permettrait de ne pas concourir à l’accélération de cette baisse.

Pour d’autres, la technologie employée serait déjà dépassée et ne serait qu’une étape qu’on pourrait facilement passer. Certain pensent que la facture sera demain normée et sera donc récupérable facilement par edi. D’autres se disent que la loi imposera la facture numérique rapidement puisque déjà en 2017 ce sera le cas dans les transactions avec le service public pour les entreprises de plus de 5000 salariés, par conséquent les outils de scannérisation  seraient rapidement obsolètes.

LES FREINS COLLABORATEURS

Toute évolution, tout changement dans les modes de travail et d’organisation génère à la fois du stress mais aussi des résistances auprès des salariés.

C’est inévitable et surtout on est obligatoirement moins productif dans un premier temps car la nouveauté n’est pas encore parfaitement maîtrisée et connue. Bien souvent aussi les flux d’informations entre clients et collaborateurs restent les mêmes et minorent la productivité induite.

Enfin et ce n’est la moindre des difficultés, les collaborateurs voient leur métier actuel disparaître et certains ne s’imaginent pas évoluer vers un nouveau métier.

LES FREINS CLIENTS

La aussi nous sommes sur le même registre celui de la résistance au changement. Nous aurons toujours le client qui est hostile à la technologie ou inadapté à elle, celui qui va considérer perdre du temps, celui qui ne veut pas aider son expert-comptable car il estime que ce n’est pas à lui de préparer son travail et celui qui n’y voit pas d’intérêt.

LES FREINS DES EXPERTS COMPTABLES

Ils sont sur plusieurs registres :

  • celui du temps à consacrer à la mise en oeuvre, l’organisation du cabinet, et le développement de cette évolution.
  • celui du scepticisme sur la nécessité d’y aller
  • celui de l’investissement financier à y consacrer
  • celui de la résistance à une évolution du métier

POURQUOI FAUT-IL DEPASSER CES FREINS

Evidemment l’ensemble de ces freins ne sont pas réalistes et occultent la réalité globale. On peut certainement trouver une part de vérité sur chacun de ces points mais on ne peut pas comme bien souvent s’arrêter sur une vision statique du problème.

Il faut considérer le temps nécessaire à transformer son organisation, ses clients, ses collaborateurs pour passer d’un état à l’autre, il faut considérer l’environnement dans lequel on se trouve, les acteurs et leurs actions pour aller dans ce sens et surtout ne pas perdre de vue l’état concurrentiel du marché.

En ayant bien en tête tous ces paramètres, on aura une vision différente du phénomène et un début d’explication à pourquoi il faut aller vite, tout retard serait fatal demain.

La robotisation est déjà en marche, le nier serait suicidaire. Son accélération est forte et son évolution prendra une forme exponentielle. Evidemment sa nature évoluera, elle deviendra demain plus performante peut-être même différente en terme de technologie.

Nous avons les prémices aujourd’hui avec le scraping mais aussi les techniques de récupération dématérialisées de factures. Pour autant même si les techniques de récupération de données permettront d’améliorer la robotisation, elles ne sont pas les seules composantes de celle-ci. On assistera aussi à une amélioration de la traduction de la facture en écriture comptable.

COMMENT S’ADAPTER A CETTE EVOLUTION

Il faut évidemment l’organiser en interne, dans le cadre de la relation cabinet/clients et en terme d’offres cabinet.

En interne, il faut évidemment expliquer aux collaborateurs pourquoi c’est important pour tout le monde d’évoluer. Imposer ne fait que naître des résistances, l’expliquer, monter les enjeux pour le cabinet mais aussi pour les collaborateurs permet de motiver et de faire adhérer l’ensemble des intervenants au projet.

Il faut trouver un chef de projet, il sera complètement en interne ou partagé en interne et en externe pour piloter les étapes de la mise en place, la promotion et le développement de ce sujet auprès des collaborateurs.

Dans le cadre de la relation cabinet/clients, un effort particulièrement important est à mettre en place. Il faudra que le chef de projet analyse la clientèle, définisse les priorités de déploiement, les argumentaires, les transmettent aux différents acteurs. Il aura aussi comme mission de définir les objectifs aussi bien qualitatifs que quantitatifs sans oublier de définir les moyens pour y arriver.

Enfin, il faudra redéfinir les missions du cabinet car par rapport à une pression sur les prix qui s’accentuera avec le temps, le cabinet devra proposer en même temps de nouvelles missions ou services pour maintenir son chiffre d’affaires.

C’est en même qu’il faudra les proposer, pour éviter l’effet de ciseau et ne pas attendre la baisse de ses honoraires pour réfléchir à compenser ceux-ci. Un débouché naturel comme nous l’avions mentionné dans l’article COMMENT DEVELOPPER DE NOUVELLES MISSIONS pourrait être le développement des services online mais ce n’est évidemment pas la seule possibilité.

Voilà de façon synthétique, quelques éléments de réponse sur ce sujet d’actualité de la profession. Cet article clôture notre série d’articles issus des thèmes de réflexion du dernier congrès à Bruxelles mais ne clôture en aucun cas nos articles qui sont là pour nourrir votre réflexion ou vous aider.

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS – Auteur Antoine KETELS


ACTION-DIGITAL.COM est un service indépendant conçu pour apporter aux experts-comptables les moyens, les aides nécessaires pour mettre en oeuvre les évolutions incontournables de la profession, les nouvelles fonction du « cabinet entreprise » et cela quelque soit la taille du cabinet. ACTION-DIGITAL.COM pourra intervenir en accompagnement ou en chef de projet pour mettre en œuvre, développer :

  • vos services numériques
  • votre communication
  • votre visibilité digitale
  • vos actions marketing ou commerciales

Si vous souhaitez savoir comment ACTION-DIGITAL.COM peut vous aider ou en savoir davantage sur le sujet de cet article, n’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous et à nous l’envoyer, en le validant.


48173965 - electronic document management

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS ROBOTISATION

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

ROBOTISATION LA MUTATION INDISPENSABLE DES CABINETS

Pas de commentaires
Laissez un commentaire