DIGITAL Expert-Comptable

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

On parle aujourd’hui beaucoup d’ubérisation des métiers du service, et donc aussi d’ubérisation potentielle de la profession comptable. Mais est-ce vraiment la menace la plus importante ou n’est-ce que la résultante d’autres évolutions.

Nous vivons une époque particulièrement disruptive car nous avons souhaité donner le pouvoir à l’internet. Or l’internet invente tous les jours des règles nouvelles, des modes de fonctionnement différents tout en apportant une importante modification de l’organisation de nos relations, de notre mode de travail et plus généralement de nos échanges.

Et force est de constater que nous avons encore devant nous de nombreuses révolutions à vivre. On a parlé de digitalisation, d’ubérisation, il faut aussi parler de blockchain.

La profession ne peut pas et ne doit pas considérer ces évolutions comme des menaces mais comme des modifications structurelles inévitables desquelles, elle doit tirer avantage. En parallèle et en même temps la technologie et les législations évoluent.

Et en effet, la profession doit faire face à la modification importante de son outil de production sur son métier traditionnel, la tenue comptable qui la fait encore largement vivre. Cette tenue passe progressivement d’un mode de saisie manuel à un mode robotisé.

Mais n’est-ce pas là son défi majeur ?

UBERISATION, BLOCKCHAIN des évolutions à intégrer et à gérer.

Nous avons largement abordé le sujet de l’ubérisation dans nos articles précédents, nous vous laissons le soin de vous y référer (voir par exemple l’article : ” lutter efficacement contre l’ubérisation “).

Parlons rapidement, par contre du blockchain qui est une nouvelle pierre à l’édifice de l’organisation collaborative induite par l’internet. Le blockchain, c’est un système de blocs sécurisés de données reliés entre eux sur internet. Le blockchain a fait son apparition en 2008 avec la monnaie virtuelle le “bitcoin”.

On prédit à ce système de se généraliser et de se substituer progressivement à beaucoup d’organisations centralisées, on imagine déjà les modifications importantes que cela pourrait engendrer sur nos entreprises, nos organisations et nos métiers.

De façon générale, des blockchains pourraient remplacer la plupart des « tiers de confiance » centralisés par des systèmes informatiques distribués.

Au-delà de ce que cela représente exactement techniquement, il faut imaginer en prenant du recul ce que cela représente structurellement. Cela veut dire que les organisations hiérarchiques ont du plomb dans l’aile, que le taylorisme a vécu, que les systèmes de contrôle des taches est obsolète, il faut tout repenser.

Pour les experts-comptables, cela veut aussi bien dire qu’il faut déporter la tenue comptable d’une façon ou d’une autre vers l’extérieur, ce ne doit plus être le cabinet qui la produit au sens strict du terme mais ses clients ou via les intermédiaires extérieurs. D’où la nécessité de mettre en place des outils collaboratifs intégrés à la production et bien évidemment en maîtriser l’organisation, la connexion de ses clients. En résumé, utiliser une organisation centrique (centrée sur l’expert-comptable), plutôt qu’une organisation satellitaire (centrée sur le client) afin de lutter efficacement contre ces nouvelles organisations qui abolissent la relation hiérarchique au profit de la relation participative et qui mettent en danger la fidélisation clients et la capacité naturelle des experts-comptables à apporter des services, des conseils, de façon native, simplement et efficacement.

Ces mises en œuvre sont largement à la portée des cabinets car, elles peuvent compléter facilement les offres des éditeurs de logiciels partenaires de la profession, à partir du moment où ces derniers proposent ce type de solution évidemment.

Ces mises en œuvre, sont des vrais remparts à ces phénomènes d’ubérisation, de blockchain, phénomènes prévisibles et donc largement anticipables.

AUTOMATISATION ROBOTISATION des évolutions contraignantes.

A contrario, la robotisation est un système de production qui s’impose à la profession, sans qu’elle n’ait véritablement de solutions pour l’empêcher.

Elle est inévitable car :

  • la concurrence est féroce sur la tenue
  • l’administration et les intermédiaires de la profession imposent la digitalisation des échanges
  • la législation sur les données, les fichiers, les factures transforment progressivement le mode d’acquisition en un mode nativement dématérialisé
  • la technologie évolue et les outils adaptés sont matures et fiables

Donc, même si la robotisation s’impose, elle a des effets importants pour la profession :

  • faire passer ses clients d’un échange de données papier à un échange de données dématérialisé
  • transformer ses équipes de personnels de saisie à personnels de contrôle numérique
  • faire monter en compétence ses effectifs
  • réorganiser ses équipes, trouver de nouveaux profils
  • s’orienter vers davantage de conseil
  • maîtriser son chiffre d’affaires
  • redéfinir sa stratégie, son offre en incluant sa promotion et sa commercialisation

On voit donc bien que cette évolution est un virage compliqué à prendre pour la profession même si elle ne le perçoit pas toujours comme tel. Bien souvent, il est vécu comme une énième modification de son activité et comme depuis de nombreuses années la profession a vécu des évolutions technologiques importantes qu’elle a su facilement absorber, elle a tendance à ne pas le voir différemment des autres fois.

Mais la différence c’est que ces évolutions passées n’ont eu que peu d’incidence sur le prix de vente et sur le contenu de ce qui était vendu, bien au contraire on produisait moins cher la même chose avec un prix sensiblement équivalent.

Ici le challenge est tout autre, produire pour vendre différemment et à un prix différent. On pourrait même imaginer la production vendue à un prix dérisoire uniquement pour pouvoir vendre d’autres services à partir de ce service d’appel. C’est ce qu’on appelle un modèle d’affaires triangulaire. Il est aujourd’hui largement pratiqué sur internet, le service est gratuit par contre on se rémunère avec autre chose comme par exemple la publicité.

La robotisation est donc assurément un changement de business model pour la profession, attention à bien le considérer comme cela et à le traiter en tant que tel sous peine d’inadaptation des organisations ou pire de freins irréfléchis qui induiraient une résistance forte du modèle d’affaires actuel ce qui pourrait être suicidaire assez rapidement.

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION, auteur Cyril LECAT


AE_REUSSITE_3_N_LOGO_SIGNATURE

ACTION-EXPERTS.COM est une société indépendante qui s’est créée pour apporter aux experts-comptables les services nécessaires pour mettre en œuvre les évolutions incontournables et les nouvelles fonctions du “cabinet entreprise”.
Notamment Action-Experts.com pourra intervenir en accompagnement ou en mettre d’œuvre pour :
•La communication, marketing, commercial
•La mise en place et le développement des services web
•La mise en place de l’automatisation et de la numérisation
•Le développement des services du cabinet et aussi celui des contacts commerciaux

Elle s’adapte à chaque structure et quelque soit la taille du cabinet (du cabinet individuel aux cabinets de réseau ou de groupe).

Si vous souhaitez savoir comment ACTION-EXPERTS.COM peut vous aider ou en savoir davantage sur le sujet de cet article, n’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous et à nous l’envoyer, en le validant.


LE E-COMMERCE ET LES MARKET PLACES

 

 

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION_N_

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

LES DANGERS DE LA PROFESSION UBERISATION OU AUTOMATISATION

Pas de commentaires
Laissez un commentaire