DIGITAL Expert-Comptable

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION

De nouveaux types d’acteurs sont maintenant possibles grâce à un INTERNET facilitateur et innovant. C’est vrai dans presque tous les domaines d’activité et particulièrement dans celui des services.

Ces nouveaux entrants sont 100 pour cent DIGITAL et introduisent de nouvelles règles. Tout le monde est ou sera concerné, ce n’est qu’un problème de temps car nous sommes entrés dans une nouvelle économie. Mêmes les professions réglementées sont déjà impactées par le sujet mais ce n’est que le début. Il faut donc s’y résigner, s’y préparer et faire en sorte que cela devienne un avantage.

Nous sommes sur une organisation client/fournisseur qui devient triangulaire, c’est à dire qu’il y a un intermédiaire numérique entre le client et le fournisseur.

Pour lutter valablement, il faut donc devenir à la fois fournisseur et intermédiaire numérique. Voilà c’est dit, mais un fois que c’est dit comment fait-on ?

Et de façon encore plus précise comment fait-on et comment mettre en place ce qu’il faut de façon efficace.

Facile à faire pour une grosse structure, beaucoup plus compliqué pour les plus petites organisations.

C’est criant de vérité concernant la profession comptable qui est encore très morcelée avec bon nombre de petites structures. Malgré un mouvement de concentration, la plupart des cabinets ont moins de 9 personnes.

Les fondamentaux professionnels et structurels agissent donc naturellement négativement sur ce sujet, pourtant vital pour chacun des acteurs de l’expertise-comptable.

Dans le désordre mais dans la plupart des cas, force est de constater que pour ces sujets, les cabinets manquent généralement :

  • De temps
  • De ressources
  • D’appétence
  • De budget

Il faut donc se faire violence, se faire aider, externaliser et entamer une démarche qui doit donc être fondamentalement être orientée sur le DIGITAL ou le NUMÉRIQUE.

Le sujet est bien de devenir intermédiaire NUMÉRIQUE dans la relation client/fournisseur et pour cela la priorité des priorités c’est bien évidemment d’être au moins en cohérence avec l’approche.

1 – AVOIR UN SITE INTERNET

Quelle TPE ou PME pourrait imaginer travailler avec expert-comptable comme intermédiaire du DIGITAL si celui-ci n’est pas visible sur INTERNET. Si je suis à Caen, je dois pouvoir mettre dans Google « expert-comptable à Caen » et voir apparaître dans les résultats de la première page le nom du cabinet. La priorité est donc d’avoir un site internet visible même si son intérêt peut paraître parfois limité, c’est INDISPENSABLE. C’est indispensable pour la recherche internet, c’est indispensable pour l’image de marque.

Combien de cabinets n’ont pas de site internet, certainement encore trop, il y a urgence à ce qu’il y en ait plus aucun.

Bon nombre de cabinet vont penser qu’ils ne sont pas concernés car ils sont fournis de ce côté là. Encore faut-il qu’ils soit adaptés à la profession et qu’ils privilégient le Marketing cabinet au Marketing de l’éditeur de site. Ce n’est malheureusement pas encore la norme car les intervenants du marché sont encore trop souvent des éditeurs de contenu.

Considérons que ce point est acquis, il faudra ensuite avancer sur la partie intermédiaire qui consiste à apporter des services aux clients via une plateforme de marché.

2 – METTRE EN PLACE SA RELATION CLIENTS DIGITALE

Celle qui permettra à ce qu’un autre intermédiaire digital ait beaucoup de difficultés à s’interposer dans votre relation client/fournisseur.

C’est évidemment le sujet le plus complexe car il faut traiter les sujets suivants :

  • Les outils nécessaires
  • L’offre
  • Les tarifs
  • La démarche commerciale
  • La promotion de l’offre
  • La place du collaborateur dans cette démarche et comment l’impliquer

Nous ne rentrerons pas dans le détail de ses différents points qui pourront être évoqués ultérieurement mais qui ont déjà été traités en partie dans les articles relatifs à ce sujet.

Il semble nécessaire d’insister sur un point, c’est une véritable stratégie qui doit être mise en place et non pas des outils pour dire qu’on a des outils. Cela veut dire qu’il faut déployer cette relation clients auprès de tous ses clients avec de vrais services proposés, tarifés et mis en place. Il ne faudrait pas croire que le fait d’avoir les outils adaptés soient un rempart à l’ubérisation, ce ne sera le cas que si tous les clients du cabinet sont servis par la plateforme de service du cabinet.

A la fois les services proposés par les éditeurs permettent maintenant largement d’y arriver mais des services d’externalisation proposent d’accompagner la mise en œuvre pour les cabinets les plus démunis en terme de ressources et de savoir faire.

La transformation est pratiquement réalisée mais il ne faudrait pas croire que cela suffise, car il faut aussi que ces services s’interconnectent avec la production du cabinet, à défaut la productivité et la qualité de la restitution clients en seraient largement pénalisées.

3 – DIGITALISER LE CABINET

Les données et les documents doivent être accessibles facilement en mobilité et de façon numérique pour :

  • Les clients
  • Les collaborateurs
  • Les partenaires de services externalisés du cabinet

Tout en permettant de s’adapter aux évolutions d’organisation prévisible du métier.

Les fondamentaux de cette approche plaident pour le cloud, la dématérialisation des documents et des échanges, le tout en cohérence avec le point précédent relatif à la relation clients.

Mais attention dans cette étape qui semble n’être qu’une étape technique, il faut adapter aussi son organisation interne, sa relation clients, ses méthodes de travail, ainsi que ses ressources internes et externes.

On le comprend bien, lutter efficacement contre l’ubérisation ou contre les méfaits de l’évolution digitale et en tirer tous les bénéfices nécessite une vraie évolution technologique, marketing et organisationnelle. Se limiter à une simple mise en place d’outils n’est pas efficace et peut s’avérer parfois contre productive. Cette évolution est malgré tout indispensable et nécessite de mettre les moyens nécessaires pour la déployer mais surtout, la mettre réellement en service.

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION, auteur Cyril LECAT


AE_REUSSITE_3_N_LOGO_SIGNATURE

ACTION-EXPERTS.COM est une société indépendante qui s’est créée pour apporter aux experts-comptables les services nécessaires pour mettre en œuvre les évolutions incontournables et les nouvelles fonctions du « cabinet entreprise ».
Notamment Action-Experts.com pourra intervenir en accompagnement ou en mettre d’œuvre pour :
•La communication Internet et événementielle
•La mise en place et le développement des services web
•La mise en place de l’automatisation et de la numérisation
•Le développement des services du cabinet et aussi celui des contacts commerciaux

Elle s’adapte à chaque structure et quelque soit la taille du cabinet (du cabinet de 3 à 4 personnes aux cabinets de réseau ou de groupe).

Si vous souhaitez savoir comment ACTION-EXPERTS.COM peut vous aider ou en savoir davantage sur le sujet de cet article, n’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous et à nous l’envoyer, en le validant.


LE E-COMMERCE ET LES MARKET PLACES

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS BUSINESS MODELE ET ORGANISATION

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION
LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L UBERISATION

Comment: 1
Laissez un commentaire